Visuel 1

11 avril 2001 – 11 avril 2019 : la Fondation a 18 ans aujourd’hui. En 2001, elle était créée et reconnue d’utilité publique. L’utilité publique, c’est la reconnaissance officielle, par décret en Conseil d’État, que la Fondation mène une mission d’intérêt général et à but non lucratif.

18 ans, un bel âge !


Petit rappel historique : en 1993, l’Association Nationale Service Senior Écureuil (ANSSE) est créée. Elle a pour mission de regrouper des maisons de retraite gérées par les Caisses d’Épargne. L’association connaît un formidable développement grâce à une petite équipe dotée d’un fort esprit entrepreneurial. Le réseau passe de 3 établissements à 24 en 2001. Pour garantir la pérennité de l’association, ses valeurs humanistes et non lucratives, pour proposer une réponse d’envergure à une problématique qui s’impose de plus en plus dans la société (le développement des maladies neurodégénératives liées au grand âge), l’association se transforme en fondation d’utilité publique en 2001. Le réseau poursuit son développement, avec de nouveaux établissements repris ou créés. En 10 ans, près 80 chantiers de création ou de rénovation sont lancés. Dans un environnement médico-social et sanitaire en évolution, face à l’accroissement des besoins liés à l’allongement de la durée de vie, les Caisses d’Épargne prennent conscience du fait que la Fondation doit pouvoir s’appuyer sur de nouvelles compétences. En 2016, elles passent le relais à des acteurs du secteur afin de continuer à voir grandir l’ensemble ainsi créé. La nouvelle gouvernance a pour mission de permettre à la Fondation de relever les défis sociétaux du vieillissement et de répondre toujours mieux aux besoins des plus fragiles. La Fondation Caisses d’Épargne pour la solidarité devient la Fondation Partage et Vie.