image1

Un cycle de conférences a été lancé par le Pr Jeandel au sein de l’hôpital Arthur Gardiner, à Dinard (Ille-et-Vilaine). À cette occasion, le Maire de la commune, Jean-Claude Mahé, a signé le permis de construire du futur hôpital. Retour sur cette soirée.

Arthur Gardiner : un nouvel hôpital de proximité

La bonne nouvelle : la signature du permis de construire

Fin 2018, la Fondation et la commune de Dinard avaient acté que l’hôpital Arthur Gardiner serait réhabilité en conservant son emplacement actuel. La réhabilitation est nécessaire en raison de la vétusté de la partie la plus ancienne du bâtiment, qui sera détruite. Le futur hôpital s’appuiera sur les bâtiments récents existants, et comptera deux étages en plus. Un atrium central végétalisé sera édifié.

Jean-Claude Mahé, Maire de Dinard, a signé le permis de construire du nouvel hôpital : « Cela fait deux ans qu’on attendait cela ! ».

Un hôpital de proximité

L’établissement offrira un cadre d’hospitalisation « plus adapté et plus fonctionnel, centré sur le patient » explique Pr Jeandel. L’hospitalisation à temps complet et l’hospitalisation de jour bénéficieront d’un accès direct au plateau technique. Un secteur de consultation sera créé, « permettant à l’établissement de s’inscrire dans son rôle d’hôpital de proximité en lien avec la médecine libérale ». Il s’inscrira dans la filière gériatrique et le programme gouvernemental Ma santé 2022 « pour une réponse encore mieux adaptée à la prise en charge du patient âgé polypathologique dépendant ou à risque de dépendance. Il visera à répondre aux besoins croissants de réadaptation cardiovasculaire. Il s’articulera avec les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), créées par la loi de modernisation du système de santé en 2016, pour contribuer à améliorer les prises en charge des patients du territoire. » souligne le Pr Jeandel.

Pour le Directeur, l’objectif est simple : « nous souhaitons faire d’Arthur Gardiner un modèle de réponse adaptée en termes d’approche et de soins, au cœur du territoire. En plus des services classiques d’un hôpital, nous proposerons des services ambulatoires, tels que les consultations non-programmées. On souhaite être un modèle d’hôpital à taille humaine, facilitateur entre tous les acteurs : professionnels libéraux, associatifs, réseaux de proximités…afin de les coordonner de manière cohérente et fluide. Nous souhaitons également nous inscrire dans une réponse pragmatique aux problématiques actuelles, comme la saturation des urgences. Enfin, nous souhaitons replacer l’hôpital au cœur de la ville de Dinard, preuve du dynamisme économique du territoire, et en faire un lieu d’échanges : c’est pour cela que nous avons lancé ce cycle de conférences à destination du grand public et des soignants. »

La conférence a eu pour thème : « Comment préserver son capital santé pour une avancée en âge réussie ? ». Pr Jeandel : « il y aura des thèmes médicaux, qui s’adresseront en priorité aux professionnels du soin, et d’autres plus sociétaux, ouverts à tous ».