Faciliter le rôle citoyen des personnes âgées, vote élections présidentielles

Lors des élections présidentielles, les seniors sont, comme tout citoyen, appelés à voter. Les établissements de la Fondation se mobilisent pour faciliter l’exercice de la citoyenneté par les personnes accueillies. 

Faciliter le rôle citoyen des personnes âgées

Que dit la Charte des Droits et Libertés de la personne âgée en situation de dépendance ? Elle stipule que « l'exercice de ses droits civiques doit être facilité, notamment le droit de vote en fonction de sa capacité juridique ». Les établissements s’efforcent de faciliter le rôle citoyen des personnes âgées, qui n’est pas toujours facile en raison de la fragilité liée à l’état de santé. Les établissements peuvent aussi susciter des débats et informer les résidents sur l’actualité politique.

Les établissements favorisent les aides à la procuration. La Directrice des deux établissements de Saint-Nazaire (Loire Atlantique) explique : « Le service vie sociale a interrogé chaque résident pour savoir s'il souhaitait voter, et s'il voulait établir une procuration. Ensuite, nous avons envoyé un courrier à chaque référent familial, les informant de la possibilité de vote par procuration ou d’accompagnement aux bureaux de vote par un proche ». La gendarmerie se déplace dans les établissements afin d’enregistrer les procurations, évitant ainsi des déplacements difficiles à organiser. Une procuration nécessite de se faire représenter par un électeur qui dépend du même bureau de vote, un exercice pas toujours facile quand la famille ou les proches sont parfois éloignés géographiquement.

A Saint-Nazaire, dans les semaines précédant les élections, des discussions-débats ont permis aux résidents d’échanger avec les animateurs et les jeunes volontaires en service civique d’Unis-Cité (lien vers la page de présentation du partenariat). Ces échanges sont spontanés ou initiés par les équipes. « Dans les deux établissements de Saint-Nazaire, les résidents ont une moyenne d’âge de 88 ans. Certaines personnes nous disent ne plus se sentir concernées, d’autres sont encore très sensibles à la vie politique, s’intéressant aux débats télévisés, lisant la presse écrite. » raconte la directrice multisite.

A Perpignan (Pyrénées-Orientales), des ateliers citoyens sont organisés régulièrement dans l’année. L’animatrice interroge les résidents sur ce qui a trait à la vie sociale et citoyenne. Tous les jours, les résidents abordent également l’actualité lors de la lecture de la presse, et se tiennent au courant de l’actualité politique. « Notre rôle, c’est d’encourager la réflexion autour des élections, et de faciliter la démarche du vote pour les résidents qui en ont envie, et qui sont en capacité de le faire », résume le directeur de l’établissement.