image1

Un chef étoilé, Jacky Ribault, et sa brigade ont cuisiné bénévolement un repas gastronomique pour les résidents de la maison de retraite médicalisée Lanmodez (Saint-Mandé). Retour sur un bel événement.

L’ours à Lanmodez !

Bulles de parmesan et chawanmushi de foie gras

À Saint-Mandé (Val-de-Marne), c’est un déjeuner particulier qui a été servi aux résidents, puisqu’un chef étoilé était aux commandes. Au menu : bulles de parmesan, chawanmushi de foie gras, texture de seiche et rhubarbapapa ! Le tout était réalisé en texture adaptée pour que tout le monde en profite.

Le Maire, des représentants du département et de l’hôpital Bégin, partenaire sanitaire de l'EHPAD, étaient présents, dans une salle avec un magnifique décor floral.

Un projet monté grâce à la volonté de partenaires

La directrice de l’établissement revient sur l’organisation du projet : « il repose sur la volonté d’un groupe de personnes qui ne se connaissent pas au départ. Elles ont voulu se mobiliser pour offrir aux résidents un moment de partage et de convivialité. Chaque partenaire sollicité a répondu présent avec enthousiasme, du chef Jacky Ribault et sa brigade qui ont mis gracieusement leur talent au service des personnes âgées, à la mairie qui a pris en charge la décoration. Les équipes de l’établissement ont été les chevilles ouvrières de l’événement, qui ont coordonné l’organisation de la journée. Ce projet fédérateur montre combien la question du bien-être des personnes âgées est l’affaire de tous. »

Directement concerné par la cause des personnes âgées, Jacky Ribault a immédiatement accepté ce projet : « Ma grand-mère était gourmande. Elle a vécu en maison de retraite. Sa journée était rythmée par l’heure du déjeuner et l’heure du dîner. J’aurais aimé qu’elle ait plus souvent de très bons repas. Quand on est âgé, c’est bien souvent le seul plaisir qui reste. Si je peux offrir une fois cela aux résidents de Lanmodez, j’en suis heureux. Mais il faudrait le faire plus souvent. Si tous les chefs dans toutes les régions faisaient un repas gastronomique en EHPAD une fois par an, ce serait bien. »

Professeur Jeandel, membre du Directoire de la Fondation Partage et Vie, professeur de médecine interne et de gériatrie, revient sur l’importance de la restauration en EHPAD. « L’alimentation influe directement sur le bien-être physique, mental et social des résidents. Un comité "nutrition", que je préside, a été mis en place. Il est composé de professionnels aux profils divers : directeurs d’établissement, responsable de site, médecin, gouvernante, diététiciennes, directeur territorial, membre du conseil de la vie sociale et représentants opérationnels du siège (achats, contrôle de gestion, qualité). L’objectif est d’aborder la question de l’alimentation dans toutes ses dimensions. Chaque résident est un convive qui doit prendre plaisir à se restaurer. Cela passe par la qualité des produits, par la possibilité de retrouver des références au passé (plats de l’enfance ou de la région), de se voir proposer des menus festifs.»

Les résidents ont particulièrement apprécié ce moment. Josette témoignage de l'importance du bien cuisiner pour bien manger : «  Quand on était jeune, on apprenait à cuisiner ! Pour moi, bien cuisiner cela veut dire être très attentif à la cuisson et à l’assaisonnement. Je préfère manger peu mais bien. Le plat fétiche que je cuisinais, c’était la paëlla. Et également la ratatouille. J’essayais des plats que je voyais à la télé. Aujourd’hui je n’ai plus le même appétit mais j’aime bien la viande grillée et les légumes comme les asperges et les artichauts. J’adore les crevettes et les huitres aussi ! »

Pour en savoir plus :  Découvrez le dossier de presse