image1

La FEHAP vient de renouveler son Conseil d’administration. Ses membres sont élus pour 6 ans parmi les membres actifs de la Fédération et des personnes qualifiées. Il est un organe clé de dialogue avec les pouvoirs publics dans cette période si particulière et à l’heure de réformes majeures.

Dominique Monneron au Conseil d’administration de la FEHAP

Le Conseil d’administration est présidé depuis 2019 par Marie-Sophie Desaulle. Dominique Monneron, Directeur général de Partage et Vie, explique pourquoi il a souhaité être candidat à ce Conseil : « Il est important qu’un acteur comme Partage et Vie soit présent au Conseil de son organisation professionnelle. Notre expérience et nos savoirs faires méritent d’être partagés au sein du secteur médico-social. Partage et Vie veut contribuer aux évolutions et à la modernisation du secteur privé solidaire. Après la crise sanitaire inédite que nous venons de vivre, nous entrons dans une période d’intenses réflexions ; il s’agit de définir comment, collectivement, nous allons faire face aux enjeux de la dépendance. La FEHAP est l’un des lieux où la réflexion se fait. Je fais partie de ceux qui défendent les intérêts du médico-social. Je vais m’impliquer sur les questions liées à la dépendance et notamment la commission pour les personnes âgées. Au-delà de mon rôle, il y a celui de nos établissements qui sont établis sur tout le territoire français. Certains de nos directeurs et directrices sont moteurs au sein des délégations régionales de la FEHAP. Ils relaieront l’activité de Partage et Vie au niveau central. Je me réjouis d’être partie prenante des activités de la FEHAP et des avancées que nous ne manquerons pas de pousser auprès des pouvoirs publics. Les moyens alloués à l’accompagnement des personnes fragiles et les métiers du médico-social doivent bénéficier de notre action ».