image 1

Il y a un an avait lieu la première diffusion du mapping vidéo « Envoûtantes Dames Blanches » : une fresque lumineuse retraçant l’histoire du lieu projetée sur les murs de la chapelle. Un deuxième livre raconte la suite de l’histoire.

« Envoûtantes Dames Blanches » – Livre 2

Une création tout au long de l’année

Après avoir présenté la genèse du bâtiment, les vitraux et l’enseignement des religieuses, c’est la suite de l’histoire qui a été présentée en mapping vidéo. Cette discipline artistique mêle vidéo, photo, art pictural, musique… Elle permet une immersion totale du public au cœur de la narration. « Contrairement à l’année dernière, nous avons fait des visites guidées, avec une projection à la fin. Nous avons monté une exposition avec les résidents : on a fouillé dans le bâtiment pour trouver des objets à présenter : photos, aiguilles à chapeaux…Nous avons créé les panneaux, qui reflètent les étapes de l’histoire des Dames Blanches, avec l’enseignement, les religieuses, la maison de retraite et ce qu’on est actuellement. » explique l’animatrice référente du projet. Quatre visites guidées par jour ont été organisées pendant quatre jours. Assurées soit par des bibliothécaires soit par des résidents, ces visites guidées permettaient au visiteur de s’imprégner du lieu, de donner son avis, d’échanger…

Les résidents de l’établissement ont pris une part active aux ateliers de création, qui se sont déroulés tout au long de l’année, comme un « fil rouge » : des ateliers d’écriture et d’enregistrement pour la voix-off, artistiques pour la création des décors, tri d’archives pour créer l’exposition, ateliers intergénérationnels avec un lycée pour la création du story-board…De nombreux partenaires locaux sont associés au projet : l’association PIX3L et le collectif d’artistes numériques rouennais La Cachette pour la réalisation du mapping vidéo, l’école Saint-Michel pour l’écriture du scénario et du story-board, la médiathèque de la ville pour l’organisation des visites guidées…

Roman graphique, light painting et vidéos ludiques

Le projet « Dames Envoûtantes » est porté par tout l’établissement, et, outre la représentation annuelle, il permet de proposer de nouvelles choses aux résidents : « nous organisons des ateliers de découverte du numérique : comment fonctionne une tablette, le mapping-vidéo…Ces bases permettent de comprendre et de s’investir dans le projet. La projection est éphémère : pour garder une trace du projet, nous avons décidé de créer un roman graphique, qui reprend le scénario du mapping vidéo, et qui est mis en dessin par les enfants de l’école Saint-Michel. » souligne l’animatrice.

Le projet doit durer trois ans, le dernier livre est déjà en préparation : « nous parlerons des Dames Blanches aujourd’hui : ce sera l’occasion de montrer qui on est vraiment, de remercier nos partenaires…Les ateliers seront plus ludiques : du « light painting » autour des mots qui représentent l’établissement choisis par les soignants, des vidéos en binôme avec un membre de l’équipe et un résident… » La question est maintenant de savoir comment pérenniser ce projet, qui doit s’achever à la fin de l’année prochaine. « C’est la vie des résidents, leur histoire. C’est pour cela que ça fonctionne aussi bien. Nous répondons à des appels à projets pour que ce projet continue ! »