image1

Informer les familles et aider les résidents à maintenir le lien avec leurs proches a été l’une des priorités des équipes pendant le confinement. Gazettes et visioconférences ont fait le job avant le retour des visites !

Famileo et Skype : un pari réussi

Les gazettes Famileo

Famileo, c’est UN outil pour DEUX usages : une « gazette du résident » qui permet aux familles d’envoyer des messages et des photos via leur téléphone portable, qui sont ensuite automatiquement mis en page sous la forme d’un journal papier remis en main propre au résident ; et un « bulletin d’établissement » qui permet aux équipes de communiquer de façon groupée auprès des familles en donnant des nouvelles de l’établissement.

Avant le confinement, une vingtaine d’établissements Partage et Vie étaient abonnés à Famileo. Ils en étaient très satisfaits. C’est ce qui a poussé la Fondation à souscrire un abonnement pour tous les autres établissements accueillant des personnes âgées ou en situation de handicap. L’application a rencontré un grand succès et s’est révélée un moyen de communication particulièrement adapté en période de crise sanitaire.

A Lourdes, la référente famille du Foyer du Petit Jer revient sur la mise en œuvre : « 45 minutes de formation par téléphone avec les équipes techniques de Famileo ont suffi pour que je sois complétement à l’aise. Le formateur était à l’écoute. L’outil est ergonomique, intuitif, simple d’utilisation. J’ai ensuite envoyé un message aux familles pour leur donner les codes d’accès et leur proposer de réaliser une gazette pour leur proche. Elles ont été ravies de saisir l’opportunité. C’est un moyen de communication formidable. Quand je donne aux résidents leur gazette, leurs visages s’illuminent. Voir les photos des enfants, petits-enfants, les photos de paysages ou d’instants de vie, ça leur permet de s’évader. Ils en ont eu besoin. »

L’équipe publie également régulièrement un bulletin d’établissement. « Nous sommes motivés ! Ça nous permet de communiquer de façon très visuelle avec les familles sur ce que nous faisons au quotidien. Les sujets sont variés. Nous publions des photos des résidents qui fêtent leur anniversaire, qui font des visios, qui jouent sur une tablette, qui prennent leurs premiers bains de soleil… Nous informons les familles sur les dispositifs sanitaires mis en place dans l’établissement, sur les dons que nous adressent généreusement les partenaires locaux… Malgré la période difficile que nous avons traversé, la vie continue. Nous mettons tout en œuvre pour offrir le meilleur aux personnes dont nous avons la charge. »

À Partage et Vie, depuis mars, 10 000 gazettes ont été distribuées aux résidents.

Des appels en visio pour dire que l’on s’aime.

Pouvoir parler avec les personnes qu’on aime, même quand on est loin, c’est la magie de Skype ! L’équipe informatique de Partage et Vie a mis les bouchées doubles pendant la crise du covid19 pour rendre l’application accessible aux établissements et aux familles. Parce qu’il n’est pas toujours simple d’installer une application sur son ordinateur, des modes opératoires complets et illustrés ont été conçus et une équipe d’assistance technique dédiée a été mise en place. Les établissements ont pu la joindre dès qu’ils en avaient besoin et ils ont pu être guidés pas à pas.

Le dispositif s’est déployé au fur et à mesure. Aux Dames Blanches à Yvetot, l’assistante de direction et référente famille, raconte : « À la mise en place, une vingtaine de familles nous ont demandé à pouvoir bénéficier d’entretiens Skype avec leur proche. Nous avons donc organisé des séances tous les après-midi, par créneau d’une demi-heure. Cela a fait un bien fou aux résidents ! »

Autre effet vertueux de l’usage de cette application, certains ont vu davantage leurs proches, notamment les plus jeunes. « L’une de nos pensionnaires a de nombreux petits-enfants. Mais ils habitent aux quatre coins de la France. Avec Skype, plusieurs d’entre eux ont pu passer un moment avec elle. Je suis contente que nous arrivions ainsi à préserver le lien si précieux qui unit les personnes âgées à leurs proches. »