ligne 1

En ce mois de juin qui marque le terme de la crise épidémique dans laquelle est entré notre pays début mars, tout se passe comme prévu, si l’on peut dire : nous constatons que nous ne revenons pas au monde d'avant et que la présence du virus a durablement modifié les conditions d’exercice de nos missions.

Message aux collaborateurs

Le déconfinement est plus compliqué que le confinement : celui-ci était brutal et court, celui-là est progressif et appelé à durer, celui-ci était nécessaire et subi, celui-là est désiré, attendu et repose sur le comportement et les choix de chacun.

Nous devons  faire face à cette nouvelle réalité en acceptant d’être plus exposés encore à la recherche permanente de l’équilibre, du juste choix entre la sécurité sanitaire et le retour nécessaire des choses de la vie. Au fond, il n’y a malheureusement pas de solution simple qui nous permet de choisir entre le bon et le mauvais, il y a en permanence la nécessité d’arbitrer quotidiennement, en fonction des situations que nous rencontrons, entre les différents risques auxquels nous sommes confrontés.

Qui plus est, notre modèle, celui de l’établissement où se rassemblent pour vivre des personnes qui ont besoin d’accompagnement et de soins quotidiens, a été interrogé, critiqué (souvent mal à propos), trop facilement assimilé à la gravité de l’épidémie.  Nous allons devoir faire nos preuves. Nous avons su être exemplaires, durant la crise,  je le dis sans forfanterie mais avec la fierté de ce que nous avons fait ensemble, et particulièrement tous ceux d’entre nous qui ont tenu leur poste dans les établissements. À nous, Partage & Vie, de montrer le chemin dans cette nouvelle période… et reprendre en même temps le contrôle de notre équilibre économique car ces réalités restent bien présentes malgré la crise.

De ce point de vue, je tiens à souligner les innovations que nous mettons en place pour adapter la vie quotidienne dans nos établissements : l’organisation en petits groupes de résidents par hameau de vie, ou secteur, pour favoriser le retour du lien social et les activités entre résidents « voisins et amis », les visites des familles et des proches organisées dans le respect des gestes barrières,  la fête des mères qui en  beaucoup d’endroits a été l’occasion de retrouvailles chaleureuses. Les innovations et la solidarité viennent aussi du terrain, merci Lusigny-sur-Barse et à Corbehem pour leurs vidéos, et à Radio Héol pour ses émissions de radio.

Je souhaite également tous vous remercier une fois encore pour votre magnifique travail depuis début mars. Nous avons collectivement gagné des points, promu l'image de Partage & Vie, montré que nous étions capables de donner vie à nos valeurs. Bravo à tous et bonne lecture.