Un partage solidaire vers le Cameroun

L’établissement Pierre Wautriche à Sin-le-Noble (Nord) a déménagé dans des nouveaux locaux. Le mobilier de l’ancienne structure a fait l'objet d'un don. Le projet a été mené avec l’association Humanord.

Un partage solidaire vers le Cameroun

A l’occasion de sa reconstruction, la maison de retraite médicalisée Pierre Wautriche a réalisé de nouveaux aménagements intérieurs, et fait l’acquisition de matériel pour les résidents. Dès lors, la question se posait de l’utilisation des équipements déjà amortis, mais toujours en bon état, à l’instar de la cuisine.

Le responsable de site a sollicité Humanord, une association qui apporte une aide matérielle à des structures accueillant des personnes handicapées. Il raconte : « Nous avons contacté l’association, que nous connaissons déjà. En 2006, nous avions envoyé grâce à elle 100 lits médicalisés vers plusieurs hôpitaux du Maroc ». Odile Burban, la présidente d’Humanord, a répondu favorablement à cette nouvelle sollicitation. En contact pour d’autres projets avec les Sœurs de la communauté des «Filles de la charité» à Yaoundé, au Cameroun, Odile Burban leur a proposé de récupérer le matériel de l’établissement Pierre Wautriche. La communauté s’étant montrée intéressée par ce don, le partenaire s’est rendu à Sin-le-Noble afin de faire l’inventaire du matériel à transporter.

Humanord a géré toute la logistique : récupération du matériel, acheminement, installation sur place. Pendant un mois, des bénévoles ont aidé l’établissement à trier et récupérer le matériel : fauteuils, tables, armoires, vélos d’appartement, chaises, lits, baignoires, matériel de cuisine, matériel médical orthopédique, matériel de restauration ou encore de rangement. L’agent de maintenance de l’établissement a supervisé l’opération. M. Peyraud, Maire de Flers-en-Escrebieux, a mis à disposition deux locaux pour entreposer le matériel. Les services techniques de la ville ont aidé à la préparation du matériel pour le chargement dans les conteneurs, en vue du transport en bateau.

Le Responsable de site explique : « La collaboration avec Humanord s’est très bien passée, et dans une ambiance sympathique. Nous avons mené à bien une action de partage, en offrant une seconde vie au matériel ».

Une mission pleinement réussie, puisque ce sont 130 m3 de matériels qui ont été acheminés en deux containers vers le Cameroun. Ceux qui n’ont pas été retenus par les Sœurs ou qui n’ont pas pu être emmenés ont été donnés à deux associations locales : l’ADAPT (Ligue pour l'Adaptation du Diminué Physique au Travail, centre de soins de suite et de réadaptation pédiatrique) de Cambrais, et les Papillons blancs de Douai, une association spécialisée dans l’accompagnement des personnes handicapées mentales et polyhandicapées.

Odile Burban, la présidente d’Humanord, a répondu favorablement. En contact pour d’autres projets avec les Sœurs de la communauté des « Filles de la charité » à Yaoundé, au Cameroun, Odile Burban leur a proposé de récupérer le matériel de Pierre Wautriche. La communauté s’étant montrée intéressée par ce don, une des Soeurs s’est rendue à Sin-le-Noble afin de faire l’inventaire du matériel à transporter.

Humanord a géré toute la logistique : récupération du matériel, acheminement, installation sur place. Pendant un mois, des bénévoles ont aidé au grand débarras de l’établissement : fauteuils, tables, armoires, vélos d’appartement, chaises, lits, matelas, baignoires, matériel de cuisine, de médical orthopédique, de restauration ou encore de rangement ont été récupérés.

L’agent de maintenance de Pierre Wautriche a supervisé l’opération. M. Peyraud, Maire de Flers-en-Escrebieux, a mis à disposition deux locaux pour entreposer le matériel. Les services techniques de la ville ont aidé à la préparation du matériel pour le chargement dans les conteneurs, en vue du transport en bateau.

Le Responsable de site explique : « La collaboration avec Humanord s’est très bien passée, et dans une ambiance sympathique. Nous avons réalisé une action humanitaire, en permettant d’offrir une seconde vie au matériel ! ».

Une mission pleinement réussie, puisque ce sont 130 m3 de matériels divers qui ont été acheminés en deux containers vers le Cameroun. Ce qui n’a pas été retenu par les Sœurs ou qui n’a pas pu être emmené par manque de place a été donné à deux associations locales : l’ADAPT (Ligue pour l'Adaptation du Diminué Physique au Travail, centre de soins de suite et de réadaptation pédiatrique) de Cambrais, et les Papillons blancs de Douai, une association spécialisée dans l’accompagnement des personnes handicapées mentales et polyhandicapées.