Une Fondation reconnue d’utilité publique, dont l'objet d'intérêt général est la lutte contre toutes les formes de dépendances liées à l’âge, la maladie ou le handicap.

 

La Fondation

Une fondation

Une fondation est l’affectation de biens, droits ou ressources à la réalisation d’une œuvre d’intérêt général et à but non lucratif. La Fondation Partage et Vie fait partie des fondations dites sanitaires et sociales qui relèvent du secteur privé non lucratif et qui constitue un modèle d’organisation intermédiaire, entre les établissements publics et les établissements privés lucratifs. 

Reconnue d’utilité publique 

Le statut d’utilité publique est accordé par décret en Conseil d’État. Les fondations de ce type sont créées dans une optique de pérennité. L'utilité publique est une reconnaissance au niveau national de la capacité à poursuivre un but d’intérêt général. 

Un objet d’intérêt général

L’objet de la Fondation est la lutte contre toutes les formes de dépendance par le soutien aux personnes dont la perte d’autonomie est la conséquence de l’âge, de la maladie ou du handicap. Ce choix a placé la Fondation Partage et Vie au cœur des secteurs médico-social et sanitaire où les besoins de la société sont croissants.

Une gouvernance resserrée 

La gouvernance de la Fondation Partage et Vie est composée d’un Directoire et d’un Conseil de surveillance. Le Directoire propose le programme d’action de la Fondation au Conseil de surveillance, qui l’adopte. Le Directoire assure l’administration de la Fondation et met en œuvre la politique générale approuvée par le Conseil de surveillance.

Le Conseil de surveillance arrête le programme d’action de la Fondation proposé par le Directoire et surveille la bonne exécution par celui-ci du plan d’actions qui en découle. Le Conseil de surveillance veille à la fidélité à son objet statutaire de l’action de la Fondation.

Dispositions fiscales - Pdf,nouvelle fenêtre