vISUEL 1

Plus de 400 000 contributions reçues, plus de 18 000 propositions concrètes. Preuve que le sujet intéresse, concerne et mobilise ! Jeudi 13 décembre, make.org dévoilait les résultats de la consultation citoyenne lancée début octobre sur la cause des aînés.

Consultation citoyenne sur les aînés

Make.org a retenu sept grands sujets. Ce sont ceux qui ont reçu le plus fort soutien du public (par vote, approbation, enrichissement). C’est ce qu’on appelle « la part d’estomac », celle qui est la plus susceptible de mobiliser les personnes. Dans les grands sujets, on voit deux préoccupations particulièrement :

Les conditions de travail et de vie des personnes en charge de l’accompagnement
Les lieux de vie et l’amélioration de l’accueil en établissement.

La consultation citoyenne dévoile aussi des propositions controversées, des propositions repoussoirs et des coups de cœur.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Dominique Monneron a pris la parole pour souligner que la mobilisation des professionnels rejoignait les préoccupations des Français. Les ateliers qui vont avoir lieu en mars pour concrétiser les propositions retenues seront l’occasion de trouver des chemins de pédagogie et de partage autour de solutions pour mieux prendre soin des ainés. Il a indiqué que la Fondation Partage et Vie y prendrait toute sa place.

Cette consultation citoyenne, menée en parallèle de la concertation nationale du ministère de la santé apportera un éclairage aux travaux des pouvoirs publics. La Fondation y est également représentée par le Pr Claude Jeandel, membre du Comité Scientifique et de plusieurs ateliers de travail.


 

Make.org : une organisation originale. C’est une plateforme d’engagement citoyen, dont la mission est de mobiliser la société civile pour la transformer positivement. Concrètement make.org choisit et lance chaque année plusieurs grandes causes.
Une méthode puissante et efficace : chaque grande cause est séquencée en 3 temps.
 
1- la consultation : le grand public est invité à donner des idées ou à réagir aux idées des autres. Pour la cause des ainés : plus de 400 000 contributions reçues, plus de 18 000 propositions. Make.org analyse ensuite ces contributions et fait une cartographie des idées : celles qui sont plébiscitées, celles qui sont controversées, les repoussoirs et les coups de cœur.
2- la transformation : des ateliers de 2 jours auront lieu à Paris fin mars pour définir les plans d’action afin de mettre en œuvre les idées sélectionnées. Ils rassembleront les acteurs du secteur privé et associatif. La Fondation y participera.
3- l’accélération : c’est le temps de la mise en œuvre des plans d’action, un temps qui est évalué à 2 ans.