Visuel i

Pour renforcer les liens, les établissements reçoivent un nouvel outil grâce au soutien de La Poste : une tablette Ardoiz. Elle arrive dans les établissements. Retour sur un déploiement en bonne voie.

Faire encore plus grâce aux tablettes Ardoiz

Premiers retours très positifs du terrain

La Ramée, à Allevard en Savoie, fait partie des 50 premiers établissements équipés. Alexandra Milleret, technicienne administrative et référente famille, témoigne : « Notre établissement ne dispose pas de wifi, recevoir cet outil a été une très bonne nouvelle pour nous et pour les résidents. Il fonctionne avec la 3G. Nous n’avons rencontré aucun problème à l’installation et nous avons pu immédiatement commencer à organiser des visioconférences avec les familles. Nous avons beaucoup de demandes ! La tablette est dotée de jeux (memory, mots fléchés, jeu de dames…). Cela nous permet de proposer aux résidents confinés dans leur chambre des activités ludiques, interactives, très stimulantes. Il y a un stylet qui accompagne la tablette et qui facilite la prise en main par les personnes âgées. »

La Poste, partenaire du projet

Dès la mise en place des mesures de protection dans les établissements, La Poste a proposé à Partage et Vie de mettre à disposition des tablettes connectées Ardoiz. La tablette, spécialement conçue pour un public âgé, est simple d’installation et d’utilisation. Delphine Mallet, directrice des Services de la Silver économie, et membre de notre Conseil d’Administration : « Doter les équipes Partage et Vie d’un outil pour faire découvrir le numérique aux aînés par des jeux ou des visios avec leur famille, c’est contribuer à entretenir le plaisir de l’apprentissage et du lien pour les résidents, et, dans un contexte très contraint, c’est maintenir des possibilités d’animation et d’accompagnement personnalisé pour les équipes. Si Ardoiz peut aider un peu, nous en serons heureux. »

Un déploiement coordonné par les équipes du Siège

Pour que la mise en œuvre soit la plus facile et la moins chronophage pour les équipes sur le terrain, une référente au siège, Bénédicte Wurtz, a été désignée : « Depuis le début de la crise, je me suis portée volontaire pour venir en soutien des établissements sur tous les projets où je pourrais être utile, même s’ils sont éloignés de mon champ d’action habituel, le développement. Le projet Ardoiz m’a été confié. Si les équipes ont une question ou rencontrent une difficulté, elles me contactent. Soit je suis en mesure de les guider en direct, soit j’assure l’interface avec le staff technique d’Ardoiz. Ils sont très réactifs ! Mais peu de problèmes sont remontés à ce jour et ils sont résolus dans l’heure où ils se présentent. La tablette arrive dans les établissements presque entièrement paramétrée. Il ne reste que quelques fonctionnalités très simples à installer. C’est un outil vraiment adapté à nos besoins ».

Les dernières tablettes sont en cours de livraison. Pour toute question, contacter benedicte.wurtz@fondationpartageetvie.org