Nos accueils de jour

Nos accueils de jour

  1. Accueil
  2. Vous cherchez un établissement
  3. En savoir plus sur nos établissements et services
  4. Nos accueils de jour

L’accueil de jour permet d’accueillir pour une période d’une demi-journée à plusieurs jours par semaine, des personnes en perte d’autonomie, et notamment malades d’Alzheimer ou d’une pathologie apparentée, vivant à leur domicile. Cet accompagnement personnalisé permet de maintenir une personne le plus longtemps possible dans son environnement, et à l’aidant de prendre un temps de répit.

Au Pévèle, Saméon (Nord)

Des activités variées

L’accueil de jour est un intermédiaire entre le domicile et l’EHPAD.

Concrètement, la personne est prise en charge à la journée, de 9h à 17h environ. Le repas pris sur place. Selon les établissements, le transport peut être organisé.

Des groupes sont constitués en fonction des capacités des personnes accueillies. Différents types d’activités sont proposés :

    • Des activités visant à maintenir le lien social :
      • Organiser des ateliers de « gestes de la vie quotidienne » (dresser la table, débarrasser, faire la vaisselle, étendre le linge, faire de la pâtisserie…),
      • Proposer des rencontres avec l’extérieur : des échanges et des activités adaptées permettant aux personnes de rompre l’isolement et de restaurer le lien social,
      • Organiser des sorties avec les bénéficiaires pour maintenir les relations et les attitudes sociales (prendre les transports en commun, faire des courses, aller au cinéma, au restaurant, …).
    • Des activités afin de maintenir l’autonomie, en s’appuyant sur l’entretien des capacités restantes par des activités à visée sociothérapeutiques.

    Ces activités peuvent être réalisées en groupe ou individuellement.

    Découvrez les animations proposées dans nos établissements

    Un accompagnement sur mesure

    L’accueil de jour s’inscrit dans le parcours de soin de la personne accueillie : la concordance entre l’accompagnement en accueil de jour et la prise en charge à domicile est indispensable. L’accueil de jour est en contact avec les différentes institutions qui gravitent autour de la personne : hôpitaux, EHPAD, médecins traitants, intervenants libéraux, assistants sociaux, conseil départemental…

    À son entrée dans l’accueil de jour, le projet personnalisé sera élaboré en lien avec le bénéficiaire et sa famille. Tout au long de son séjour, des rencontres régulières seront proposées aux proches afin de faire le point sur l’évolution de la pathologie, les éventuels ajustements de l’accompagnement…

    Au Pévèle, Saméon (Nord)

    La place des proches

    Les familles et les aidants sont également accompagnés : l’intervention d’un psychologue peut être proposée si nécessaire. Des réunions sont régulièrement organisées avec les familles sur la connaissance des pathologies, leurs impacts sur la vie quotidienne, leur accompagnement, ou des groupes d’échanges et de discussion leur permettant de s’exprimer et d’échanger sur leurs difficultés.

    Le prix d’un accueil de jour

    Le prix à la journée de l’accueil de jour est fixé annuellement par le conseil départemental pour chaque structure.

    Des aides existent :

    • L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) attribuée par le conseil départemental. Lorsque le plafond de l’APA est atteint, il est possible de solliciter le droit au répit des proches aidants.
    • Certaines aides des caisses de retraite, contrats d’assurances et mutuelles peuvent parfois être proposées.

    Certains départements permettent aussi de financer les accueils de jour dans le cadre de l’Aide Sociale à l’Hébergement.

    En savoir plus sur les aides pour financer un séjour