• 06/12/2021
  • Actualité
  • Événements

Conversation sur la mort

Conversation sur la mort
  1. Accueil
  2. Jacques Bonvoisin

Fin de vie en EHPAD : et si on en parlait ? Directrice de l’établissement Jacques Bonvoisin à Dieppe, Marie-Odile Vincent est interviewée sur Radio NotreDame par Christian de Cacqueray dans son émission « Conversation sur la mort ». C’est à l’occasion de la sortie de son livre qu’elle partage la démarche mise en place avec ses équipes pour vivre ensemble le moment de la mort et apprendre à se dire le mieux possible au revoir.

💬 Marie-Odile Vincent : « l’EHPAD est une micro société, semblable à la société toute entière, qui a tendance à faire de la mort un tabou. Un épais silence règne souvent autour de la fin de vie, dans un souci de protection. On pense causer moins de douleur, mais c’est le contraire. Il y a une grande violence à cacher la mort ». La démarche mise en place à l’EHPAD Jacques Bonvoisin a été au contraire de « mettre des mots sur la mort » et de vouloir offrir autre chose aux résidents et leurs familles. Les équipes se sont interrogées sur les rituels à mettre en place. Professionnels et résidents ont fait le choix d’en parler ensemble. Marie-Odile Vincent : « On est tous là pour prendre soin des résidents. Les réunions étaient sur la base du volontariat. Il y a eu une très forte adhésion. Ce que nous avons mis en place, nous l’avons fait dans un esprit de confiance réciproque. Le plus gros des besoins exprimés par les équipes a été de mettre en place les conditions pour bien accompagner ». Marie-Odile Vincent ajoute : « Si nous sommes bons sur l’accompagnement de fin de vie, alors la charge mentale est plus légère et les mois qui restent à vivre le sont plus intensément ». Le mot de conclusion appartient à un résident qui a dit un jour : « Je n’ai pas peur de mourir, j’ai peur de disparaître ». Il y a vraiment un parallèle entre bien accompagner la vie et bien accompagner la mort.

➡️ Pour écouter la totalité de l’interview : https://bit.ly/3pyhYLI